© 2019  Tous droits réservés

ConcertAction Femmes Estrie

 
POURQUOI CETTE REVENDICATION?
POUR ALLER PLUS LOIN...

L’Estrie compte près d’une dizaine de maisons d’hébergement pour femmes en difficultés ou femmes victime de violence sur son territoire. Ces maisons d’hébergement sont plus que des refuges : elles sont des endroits où les femmes peuvent rebâtir leur vie, des logements de transition sécuritaire. Alors qu’une femme sur quatre est victime de violence conjugale au cours de sa vie, et qu’une femme sur trois a été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans, les travailleuses des maisons d’hébergement font face à de grands défis quotidiens. Les maisons ont perdu 20% de leur budget, faute d’indexation cohérente depuis 15 ans, et elles n’ont plus les moyens d’offrir des services équitables à toutes les femmes, ni de mener à bien leur mandat.

 

Le gouvernement doit offrir un financement à la mission de manière récurrente aux maisons pour femmes en difficultés, incluant les maisons de deuxième étape, afin d’assurer un continuum de services pour toutes les femmes, plus particulièrement pour les femmes vivant à l’intersection des oppressions. Ce financement servira à soutenir les places et les services en maisons d’hébergement de 1ère étape et de 2e étape, ainsi qu’à soutenir et développer de nouvelles places pour les femmes.

 

De plus, des fonds spécifiques pourront être dédiés à l’accessibilité structurale des maisons d’hébergement, à la traduction des outils d’intervention et à la mise sur pied d’une banque d’interprètes, autant pour les femmes sourdes, allophones ou immigrantes. Cela permettra également l’accueil des femmes en situation de handicap, par exemple en installant une rampe d’accès, en produisant de l’information disponible en braille ou simplement en adaptant l’intérieur des logements.

 

Un autre défi est d’offrir des moyens pour faciliter l’accès des femmes vers les services par du transport sans frais et accessible sur l’ensemble du territoire estrien. Les frais de transport à assumer sont parfois très élevés.

 

Or, les maisons d'hébergement n'ont actuellement pas de moyens financiers suffisants pour répondre adéquatement aux besoins de toutes les femmes. De plus, il ne faut pas négliger que cet éloignement est parfois un frein à se déplacer en maison d'hébergement puisque le déracinement est important. L'absence de soutien par les proches et la perte de leur autonomie économique sont également des freins au déplacement. C'est pourquoi l'ajout de fonds spécifiques reliés au déplacement des femmes vers les maisons d'hébergement est essentiel.

 

Le financement des organismes doit aussi prendre en compte l’étendue des besoins et l’importance du travail réalisé. Par exemple, les maisons proposent depuis plusieurs années le programme désormais reconnu Les couloirs de la violence amoureuse. Toutefois, aucun financement récurrent ne vient soutenir la diffusion de cet outil intéressant. Il faut donc chaque année recommencer la recherche de financement pour pouvoir le proposer. Il en va de même avec la Maison Marie-Jeanne, une toute nouvelle ressource à Sherbrooke pour les femmes en situation d’itinérance, qui n’a pas de financement récurrent et qui, pourtant, répond à une grande demande du milieu.

medium360180480.jpg
images.png
couloir-de-la-violence.jpg
Comprendre pour mieux intervenir auprès des femmes immigrantes victimes de violence conjugale, un projet de La Méridienne 
 
► Ateliers en ligne de l'Institut de formation en matière de violence faite aux femmes, gratuits, environ 30-45 min chacun
Site de ressources: Gouvernement du Québec
Une nouvelle ressource pour les femmes itinérantes : la Maison Marie-Jeanne, entrevue avec la direction du Partage St-François (Radio-Canada, 15min49)
► L’intersectionnalité tout le monde en parle! Résonnance et application au sein des maisons d’hébergement pour femmes, Rapport de recherche, Fédération des maisons d'hébergement pour femmes (FMHF)
► Mettre fin à la violence sexuelle au nom d’une réelle égalité entre les sexes - Recommandationsadressées au Comité interministériel de coordination en matière de violence conjugale, familiale et sexuelle, par le RQCALACS
Égalité pour toutes les femmes! Recommandations pour les femmes victimes de violence conjugale, Avis présenté dans le cadre de la consultation du Secrétariat à la condition féminine, par le Regroupement des maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale
logo.png
05-la-bonne-oeuvre.jpg
logo2.png
logo-header.png
SOS.gif

Revendication

précédente

Revendication

suivante