© 2019  Tous droits réservés

ConcertAction Femmes Estrie

 
POURQUOI CETTE REVENDICATION?
POUR ALLER PLUS LOIN...

Historiquement, le poste de ministre déléguée à la Condition féminine et le Secrétariat à la condition féminine ont été créés en 1979. Bien plus tard, en 2006, les responsabilités attribuées à la ministre responsable de la Condition féminine ont été inscrites dans la Loi sur le ministère de la famille, des aînés et de la condition féminine:

 

  • Consolider l’intervention gouvernementale pour assurer l’égalité entre les femmes et les hommes et le respect des droits des femmes;

  • Favoriser l’atteinte effective de cette égalité, notamment par l’élimination de la discrimination systémique envers les femmes;

  • Sensibiliser, encourager et soutenir les instances nationales, régionales et locales afin que cette égalité et le respect des droits des femmes soient pleinement pris en compte dans leurs actions;

  • Veiller à la progression effective de cette égalité;

  • Susciter la participation de la population à l’atteinte de cette égalité et au respect des droits des femmes et encourager la réalisation d’actions à cette fin.

 

Depuis plusieurs années, des groupes de femmes et de la société civile réclament la mise sur pied d’un ministère entièrement dédié à la Condition féminine. Nous le revendiquons à nouveau,  afin de donner tout le poids nécessaire à la Condition féminine et aux enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’entre les femmes elles-mêmes au sein du cabinet et de la fonction publique. Cette mesure offrirait des moyens à l’État afin de mieux intégrer une analyse qui tient compte des discriminations systémiques à l’endroit des femmes dans l’adoption de l’ensemble des lois, règlements et politiques.

Bien que des investissements aient été récemment annoncés et que des stratégies aient été dévoilées, notamment sur le plan des violences sexuelles en milieu universitaire et au niveau de l’égalité en général, la pérennité du financement accordé et les actions concrètes sont nettement insuffisantes pour arriver à une réelle égalité.

Historique du Secrétariat à la condition féminine, gouvernement du Québec
► Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021, Ensemble pour l'égalité! [Document pdf]
Statistiques diverses sur la condition féminine, site du Secrétariat à la condition féminine
Tableau de bord des communautés de la région sociosanitaire de l'Estrie, par l'Observatoire estrien du développement des communautés

 

Sans un ministère de la Condition féminine, les enjeux reliés à l’égalité entre les femmes et les hommes, mais également entre les femmes elles-mêmes, ne semblent qu’être transversaux dans l’ensemble de l’appareil gouvernemental, ce qui implique plus de trente ministères et organismes. Or, des enjeux spécifiques tardent à être répondus, notamment en région, où le contexte de coupures budgétaires a entraîné la fermeture des bureaux régionaux du Conseil du statut de la femme et des Conférences régionales des élus. Plus de 4 milliards de coupes ont été colligées depuis 2014! Le système public s'effrite, les travailleuses du système de santé sonnent l'alarme, les centres de femmes et les maisons d'hébergement débordent.

 

L’égalité entre les femmes et les hommes est une priorité de l’État québécois? Un ministère digne de ce nom devrait en faire partie pour adresser réellement cette question.

Revendication

précédente

Revendication

suivante