Vous êtes sur le site officiel de ConcertAction Femmes Estrie.
A A A
Lien avec les universités

Lien avec les universités

« Pour plus de savoir en égalité entre les sexes »

Notre participation à l’observatoire VIGIE-Estrie, il y a de cela plusieurs années, a mené à la constatation d’une nécessité de développer un lien entre les forces féministes des deux universités de Sherbrooke, ainsi que les groupes membres de notre table de concertation. Un exemple de projets nécessitant la collaboration entre les milieux de recherche universitaires est le « Portrait des enjeux relatifs au logement pour les Estriennes vivant avec un handicap physique », qui demande la collaboration du Professeur Paul Morin, de l’École de travail social de l’Université de Sherbrooke, et de certains organismes membres de CAFE.

Des démarches pour établir des liens entre les actions terrain et la recherche féministe ont donc été démarrées. Nous avons en effet décidé de renforcer les partenariats entre le corps professoral universitaire, les étudiant.es et les groupes de femmes afin de favoriser le partage de savoirs féministes.

Une des activités allant en cohérence avec cet objectif est l’organisation d’activités de partage de savoirs féministes. Jusqu’à maintenant, deux activités ont été organisées dont les thématiques étaient d’abord les violences sexuelles (4 décembre 2018), puis les réalités de travailleuses du sexe (16 avril 2019).  Nous prévoyons organiser trois activités de partage de savoirs féministes en automne, deux avec l’Université de Sherbrooke et une avec l’Université Bishop’s.

Entretemps, nous avons mis sur pied, en collaboration avec l’Université de Sherbrooke, un comité partenariat formé de représentant.es de l’Université de Sherbrooke ainsi que de travailleuses de CAFE pour décider des critères encadrant un potentiel partenariat officiel de recherches pouvant se comparer aux Services aux collectivités de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Cette entente partenariale ouvrirait non seulement la porte à de nombreuses opportunités de recherches féministes, mais permettrait également de renforcir le lien entre les différents milieux et expertises féministes régionales.