Vous êtes sur le site officiel de ConcertAction Femmes Estrie.
A A A
Entente sectorielle de développement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans la région de l’Estrie 2022-2024

Entente sectorielle de développement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans la région de l’Estrie 2022-2024

Actualités / Nouveautés

ConcertAction Femmes Estrie (CAFE), en collaboration avec l’Observatoire estrien du développement des communautés (OEDC), initie une communauté de pratique en Égalité et Inclusion ! Cette communauté de pratique en analyse différenciée selon les genres dans une perspective intersectionnelle (ADG+) vise à sensibiliser et outiller les gestionnaires ainsi que les intervenant•es pour mieux travailler sur les problématiques vécues en lien avec l’inclusion.

Le 3 octobre à 13h30, la première rencontre aura pour thématique Discriminations, logement et solutions.

Conférencière invitée : Annabelle Seery du Centre de recherche sociale appliquée (CRSA)

Inscriptions et informations

En savoir plus sur la communauté de pratique

Sherbrooke, le 10 mai 2022 – C’est avec fierté que ConcertAction Femmes Estrie (CAFE) a présenté cet après-midi les six projets faisant partie d’une nouvelle entente sectorielle de développement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes en Estrie.

Cette entente majeure, d’un investissement total de 300 000 $, fût conclue en mars dernier entre le Secrétariat à la condition féminine (SCF), le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), la MRC de Brome-Missisquoi, la MRC de Coaticook, la MRC du Granit, la MRC du Haut-St-François, la MRC de La Haute-Yamaska, la MRC du Memphrémagog, la MRC des Sources, la MRC du Val-Saint-François, la Ville de Sherbrooke et ConcertAction Femmes Estrie pour une période de deux ans.

Elle permettra de mettre en œuvre des projets qui viseront notamment la formation et l’accompagnement en analyse différenciée selon les genres avec une approche intersectionnelle (ADG+), l’autonomie économique des femmes, la sécurité des femmes ainsi que la progression vers une meilleure parité dans les lieux décisionnels.

Les groupes porteurs de projets de l’entente sont le Centre d’intégration au marché de l’emploi (CIME), le Centre des femmes Le point d’ancrage, ConcertAction Femmes Estrie (CAFE), la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE) et Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale (PEPINES).

De gauche à droite :

Elisa Sarica (Conseillère aux entreprises, CIME)

Geneviève Collette (Directrice générale, CIME)

Viviane Doré-Nadeau (Directrice, CAFE)

Laurence Charleston (Coordonnatrice de projets, CAFE)

Marie-Danielle Larocque (Responsable de la vie associative et des communications, CAFE)

Arianne Gravel (Directrice adjointe, Centre des femmes Le point d’ancrage)

Mariame Cissé (Directrice adjointe et responsable du comité Femmes, FCCE)

Mona Louis-Jean (Directrice générale, PEPINES)

Description des projets de l’ESD 2022-2024

1) Formation et communauté de pratique ADG+

ConcertAction Femmes Estrie (CAFE) va offrir des formations en analyse différenciée selon les genres (ADG) avec une approche intersectionnelle (+) aux MRC de l’Estrie. Une sensibilisation aux particularités de l’approche et une communauté de pratique sont proposées pour s’assurer de l’inclusion de tous les citoyens et citoyennes au sein de chacune des phases de développement de projets, que ce soit le portrait de la situation, le plan d’action, sa mise en œuvre et son évaluation.  

2) Des entreprises outillées pour intégrer et retenir les Estriennes en emploi

À l’aide de la campagne « Des entreprises outillées ; Elles ont toutes un profil d’emploi », le Centre d’intégration au marché de l’emploi (CIME) va sensibiliser et informer la population, le milieu des affaires et de l’enseignement quant aux enjeux de la main-d’œuvre féminine diversifiée, des droits et responsabilités, des pratiques d’inclusion, etc.  Les entreprises accompagnées seront mieux outillées pour attirer et retenir la main-d’œuvre féminine.

  

3) Les MRC de l’Estrie intègrent les femmes immigrantes

Le comité femmes de la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE) souhaite créer des alliances stratégiques avec les agents d’accueil et immigration des MRC pour faciliter l’intégration et la rétention des femmes immigrantes en prenant en compte leurs réalités.  L’organisme fera une promotion de l’attrait des MRC en visant une intégration positive en milieu rural, ce qui augmentera l’autonomisation économique des femmes immigrantes.

 

4) Étendre le projet d’étude sur la sécurité des milieux aux autres MRC

(autres que Coaticook et les Sources)

ConcertAction Femmes Estrie (CAFE) souhaite diminuer les situations de violence faite aux femmes par la création de milieux plus sécuritaires.  Une consultation publique sera faite dans toutes les municipalités des MRC concernées afin d’identifier les endroits publics que les femmes craignent de fréquenter pour leur sécurité. 

5) Déployer le projet-pilote sur l’échange de garde sécuritaire des enfants dans la MRC des Sources

Le Centre des femmes Le point d’ancrage observe que pour les femmes victimes de violence conjugale post-séparation, les moments d’échange de la garde des enfants entraînent une augmentation de la tension, des conflits ou compromettent la sécurité des personnes.

Pour permettre des transitions plus harmonieuses et exemptes de violence, des services de supervision des droits d’accès sont offerts à Sherbrooke. Toutefois, en raison de la distance, plusieurs familles de la MRC des Sources se retrouvent sans alternative sécuritaire. En concertation avec divers partenaires du milieu, le Centre des femmes Le point d’ancrage a développé un modèle de projet-pilote en deux volets. En plus d’activités de sensibilisation, le premier volet du projet pilote vise la formation des partenaires de la communauté afin de reconnaître les signes de violence conjugale post-séparation et d’intervenir de manière adéquate auprès des parents concernés. 

Le deuxième volet permet une première en milieu rural au Québec, soit la mise-sur-pied d’un modèle mixte entre présentiel et virtuel permettant aux milieux plus isolés de bénéficier de ce service prioritaire. Par son caractère innovant, le projet-pilote permettra le partage et le transfert de connaissances et constituera un exemple à l’échelle du Québec.

6) Parité dans les lieux de pouvoir 

Promotion des estriennes pour initier une nouvelle équité sociale (PEPINES) souhaite augmenter le nombre de femmes dans les lieux de pouvoir et dans les sphères décisionnelles. Avec des activités de réseautage, l’organisme veut donner une plus grande visibilité aux femmes, créer des liens entre elles et avec d’autres personnes qui se trouvent dans les lieux de pouvoir. L’objectif est de créer un mouvement dans la communauté de sorte que la présence des femmes dans les lieux de pouvoir soit équitable. 

Vous avez besoin de nous joindre concernant l’Entente 2022-2024?

N’hésitez pas à écrire un courriel à Laurence Charleston à coordoprojets@concertactionfemmesestrie.org ou communiquez à nos bureaux avec elle par téléphone !