Vous êtes sur le site officiel de ConcertAction Femmes Estrie.
A A A
ADG+

ADG+

Analyse différenciée selon les genres avec une perspective intersectionnelle (ADG+)

Nouvelle communauté de pratique Égalité et Inclusion :

Rencontre #1 : « Discriminations, logement et solutions »

Informations et inscriptions

Lexique

 

Il existe plusieurs abréviations pour désigner la pratique d’analyse différenciée. Celles ci-dessous désignent des pratiques semblables.

 

  • Analyse différenciée selon les sexes (ADS+) au provincial;
  • Analyse comparative selon les sexes (ACS+) au fédéral;
  • Analyse différenciée selon la diversité (ADSD);
  • Analyse différenciée anti-oppressive (ADAP);
  • Approche décisionnelle inclusive (ADI);
  • Analyse différenciée selon les genres (ADG+).

 

CAFE utilise l’ADG+ en cohérence avec ses valeurs et principes de justice et d’égalité, notamment en solidarité avec les personnes de la diversité sexuelle et de genre.

Introduction à l’ADG+

 

L’ADG+ consiste à mettre des lunettes égalitaires pour voir la réalité complexe et éviter ou corriger la discrimination.

  • Méthode d’analyse rigoureuse
  • Moyen pour lutter contre les inégalités et la discrimination
  • Façon de se poser les bonnes questions à toutes les étapes d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation

 

À qui s’adresse l’ADG+?

Cet outil s’adresse à tous les acteurs et actrices des milieux local, régional et gouvernemental :

  • le personnel des MRC et des municipalités;
  • les élu∙e∙s municipaux et régionaux et leurs représentant·e·s;
  • le personnel des organisations paragouvernementales;
  • les employé∙e∙s des organisations.

 

 

Qu’est-ce que l’ADG + ?

L’analyse différenciée selon les genres dans une perspective intersectionnelle (ADG+) consiste à :

  • Prévenir la reproduction ou la création d’inégalités entre les femmes, les hommes, les personnes non binaires et s’identifiant à d’autres genres, en discernant les effets que peut avoir un projet comme une loi, un règlement, une politique, une stratégie, un plan d’action, un programme, une mesure, un service ou toute décision ayant une incidence sur les citoyennes et les citoyens ;

  • Contrer la discrimination systémique qui peut se produire dans le cadre d’interventions d’apparence neutre;

  • Prendre en compte l’intersectionnalité (c’est-à-dire les autres formes de discriminations possibles, telles que l’âge, la condition socio-économique, l’appartenance ethnoculturelle, la présence de limitations, l’orientation sexuelle, etc., et leurs effets conjoints).

 

Elle s’applique à toutes les étapes d’un projet, de la préparation à l’évaluation, en passant par la mise en œuvre.